5 nouveaux projets au Parc naturel des deux Ourthes

2017… du pain sur la planche ! Cinq nouveaux projets européens prennent leur départ avec, à la clé, du neuf pour le patrimoine, le tourisme ou l’économie rurale au sein de nos six communes faisant elles-mêmes partie de la Grande Région. En voici un aperçu…

Interreg "Pierre Sèche"

Le premier concerne le patrimoine de murs en pierre sèche présent sur le territoire. Il a commencé en septembre 2016 et prendra fin en 2020. Quatre ans pour inventorier, proposer des formations, sauvegarder, sensibiliser au bâti, améliorer la biodiversité particulière liée à ces milieux. Le Parc naturel des deux Ourthes s’est proposé pour être porteur de projet, 6 autres partenaires s’y sont associés : pour la Belgique, le Parc naturel Haute-Sûre Forêt d’Anlier et l’Institut du Patrimoine Wallon, pour le Grand-Duché de Luxembourg, Natur&Ëmwelt et le parc naturel du Mëllerdall et pour la France, le Parc naturel régional de Lorraine et la Fédération française des professionnels de la pierre sèche. Amandine Schaus a rejoint notre équipe pour gérer l’ensemble du projet.

Le Parc naturel à vélo

Le deuxième travaille sur un projet PWDR (programme wallon de développement rural) ayant pour but l’étude et la conception de plusieurs itinéraires de randonnées à vélo via un balisage de type "points nœuds" et l’aménagement de sites paysagers. La promotion et la commercialisation du cyclotourisme fait également partie des actions prévues dans ce projet. Sébastien Este y travaillera pendant 3 ans en partenariat avec le CGT, la FTLB, les 6 communes ainsi que les Maisons de Tourisme, les Syndicats d’Initiative et le GAL Pays de l’Ourthe.

 

Itinérance aquatique

Un autre projet européen permettra à Michelle Paligot et à Danny Klaessens de travailler à la valorisation des "zones humides". Six parcs naturels belges luxembourgeois et français sont concernés par ce projet. Ensemble, et durant 3 ans, ils concocteront un programme de mise en valeur artistique, culturelle et touristique des milieux humides de la Grande Région. Concours et expo photos, ciné-débats, conférences, ateliers artistiques et de théâtre, création et diffusion d’un spectacle, conception et réalisation d’œuvres d’art, sentiers didactiques, organisation de visites guidées… une diversité d’action permettant de sensibiliser le grand public à l’importance des zones humides.

Destination Ardenne…

Un quatrième projet visera, avec de multiples partenaires, à positionner l’Ardenne en tant que "destination verte". Il s’agira de développer des itinéraires à cheval, avec gîtes d’accueil ou fermes équestres, de sensibiliser au tourisme durable, et de proposer un accompagnement aux professionnels du tourisme à la mise en place de dispositifs en faveur de la biodiversité et de la préservation de l’environnement. Ce projet aux multiples partenaires est en route pour une durée de trois ans.

 

 

 

"DEFI-Laine"… Développement de la Filière Laine… !

 

Bien que le secteur ovin ne soit pas le plus développé dans notre système agricole actuel, ce projet vise à valoriser la laine à l’échelle locale. Formations, collectes, ventes virtuelles, aides à l’émergence de produits nouveaux, promotion de la laine locale, sensibilisation, conférences… En tout douze partenaires travaillant sur le territoire de la Grande Région œuvreront  pendant 3 ans. Avis à tous les acteurs de la filière… restez à l’écoute… !

 

 

Pour en savoir plus sur nos projets, nous vous invitons à lire les articles détaillés (en ligne prochainement) dans la rubrique "Projets du Parc naturel"