Laneuville-au-Bois

Très joli village fleuri perdu au milieu du massif de la forêt de Saint-Hubert. Son origine est liée à l'installation de quelques charbonniers puisqu'il semble qu'une clairière y ait été investie comme lieu de travail afin de fournir en bois les forges environnantes. A partir de 1845, grâce à sa situation, l'artisanat du bois, notamment via la saboterie, s'y est développé. On dénombra jusqu'à 50 sabotiers dans la localité.

Le village présente également la particularité d'avoir un bâti typiquement ardennais relativement bien préservé (anciennes maisons chaulées avec quelques toitures en cherbins, présence de colombages sur certains pignons, etc.). 

Ponctuant la traversée du village, de nombreuses croix et potales sont à découvrir. 

Eléments caractéristiques :

  • Un fournil toujours en place à la rue des Sabotiers.
  • Un atelier de sabotier, rue de la Fontaine.
  • Les excédents de voirie aménagés qualitativement.

Matériaux de construction :

  • Façades en moellons grès schisteux.
  • Maintien du colombage sur de nombreuses parois.
  • Toiture en ardoises.
  • Encadrement des fenêtres en brique rouge en pierre de taille.

Le saviez-vous
Laneuville-au-Bois est un village très apprécié des estivants et qui dispose d’ailleurs de nombreux gîtes et secondes résidences.

Document(s) à télécharger

Laneuville-au-Bois