Lavacherie

Comme son nom l’indique, Lavacherie était, durant les époques mérovingienne et carolingienne, l’endroit où on élevait les bovins.

Au cours du 19ème siècle, il a été reconnu grâce à l’industrie du sabot. En effet, Lavacherie était le plus gros producteur artisanal de sabots dans la région ardennaise avec 490 m³ de bois travaillé pour l’année 1889.

Situé dans la vallée de l’Ourthe orientale, sur une crête entre deux petits affluents de l’Ourthe, ce village est ponctué en son centre par une église néo-classique. Vous pourrez également découvrir un château de la fin du 19ème siècle où a notamment habité l'ancien bourgmestre de Lavacherie.

Eléments caractéristiques :

  • Plusieurs bâtiments industriels au cœur du village (dont l’ancienne scierie).
  • L’église paroissiale Saint-Aubain de style néoclassique et construite en 1872.
  • L’ancien moulin de La Gottale. Celui-ci a cessé son activité en 1914, il approvisionnait en électricité le réseau d’éclairage public du village mais aussi des maisons privées.

Matériaux de construction :

  • Façades en moellons de grès-schisteux blanchis ou non.
  • Toiture en ardoises.
  • Encadrement des fenêtres en schiste ardoisier grisâtre ou en brique rouge.

Le saviez-vous
Avant la fin du 18ème siècle, de nombreuses forges existaient dans la région (Sainte-Ode, Prelle, etc.) ainsi qu’une affinerie de fer au sein du village. Plusieurs maîtres de forges et riches industriels liégeois se sont d’ailleurs installés à Lavacherie, telle que la famille ORBAN au château de Celly.