Wibrin

Comme l’indique sa toponymie, « village des buissons », Wibrin est un village-rue tourné vers une vallée dont le réseau écologique est intéressant. La structure auréolaire de Wibrin est renforcée avec un cœur de village entouré par des terres agricoles, elles-mêmes ceinturées par la forêt.

L’église paroissiale, située au centre, domine de sa butte le ruisseau du Fond de Minée. Au niveau du bâti, le village comporte plusieurs fermes ardennaises traditionnelles à trois ou quatre cellules.

Eléments caractéristiques :

  • Eglise Saints Pierre et Lambert : église reconstruite en 1882. La première église fut probablement été édifiée par les moines de Saint Hubert, déjà possesseurs de la villa de Wibrin (1184).
  • Chapelle Notre-Dame de Lourdes : de style néoclassique et datée de 1889.
  • Point d’eau (ancien lavoir).

Matériaux de construction :

  • Façades en moellons de schistes, parfois blanchis.
  • Toiture en ardoises ou en cherbins.
  • Encadrement des fenêtres en brique rouge ou en pierre de taille.

Le saviez-vous
Wibrin est bien connu pour la reconstitution de l’arrestation et du procès de « Gena et Magonette », deux malfaiteurs célèbres dans la région. Ils furent les derniers condamnés à avoir la tête tranchée.

Document(s) à télécharger

Wibrin