AccueilLes projets du Parc naturelNature et biodiversitéVergers d'anciennes variétés fruitières

Les vergers d'anciennes variétés fruitières

Les vergers plantés sur le territoire

Quelques vergers ont été plantés sur le territoire du Parc naturel. En 2003, complété en 2004 et 2005, un verger d’une centaine d’arbres a été planté à Champlon-Tenneville, en coopération avec la commune et le Syndicat d’Initiative. Une partie de ce verger est repris parmi les vergers conservatoires de Gembloux qui y teste différentes variétés afin d’en connaître les caractéristiques propres (maladies, rusticité, résistance au gel, à l’humidité, qualité des fruits…).

En 2006 et 2007, un verger de 33 arbres a été planté en coopération avec le Syndicat d’Initiative également sur la commune de Sainte-Ode. Les arbres se sont très bien développés.

Dans le village de Baclain-Gouvy, notre projet de plantation n’avait pas abouti faute de terrain disponible. L’occasion se présentant un peu plus tard, la commune a alors pris l’initiative de planter un verger d’une trentaine d’arbres avec les jeunes du village. Les arbres choisis sont d’origine très locale, greffés sur pommier sauvage par l’ASBL AGEPA. Le Parc naturel suit cette initiative de près et propose l’entretien des arbres pour leur assurer un bon démarrage.

Dans la commune de Houffalize, le village de Mabompré a accueilli un bel alignement de fruitiers et a regarni les abords de l’école. Même s’il ne s’agit pas d’un "verger classique", cette solution est bien sympathique et favorise fortement la biodiversité dans ce petit village.

Les pommes retrouvées...

Nos pérégrinations sur le territoire nous ont parfois amenés à faire de jolies découvertes. C’est ainsi que cinq pommes anciennes de qualité (résistance de l’arbre et caractère de la pomme) ont été retrouvées et sélectionnées par Gembloux pour faire partie du patrimoine wallon.

En voici deux qui ont déjà leur "nom de baptême" : il s’agit de la Reinette Wibrin  et de la Tonnelet, originaires d’un ancien – et superbe ! – verger de Champlon-Tenneville.
Les trois autres sont en cours de reconnaissance et proviennent du village de Baclain (Gouvy) et du village de Mont (Houffalize).