Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Limerlé

Traverser Limerlé rapidement, c’est garder le souvenir d’un village-rue, somme toute très rectiligne. Le parcourir tranquillement permet d’y observer de très anciennes demeures en pierre ou en moellons blanchis épargnées par la guerre. N’hésitez pas à emprunter quelques voies de traverse.

Ses origines sont sans aucun doute très anciennes : tumulus sur les hauteurs, tombelles et urnes funéraires, ruines de villas romaines, bien des vestiges restent sans doute à découvrir. Situé au partage des eaux entre bassins du Rhin et de la Meuse, le long d’anciennes voies romaines de communication, le village a prospéré dans un environnement très agricole et – plusieurs bâtiments en témoignent –  Limerlé conserve le souvenir d’une Ardenne rurale aisée. Sans doute quelques échanges ou un peu de commerce amélioraient-ils le quotidien ?

On peut y voir, rue du Roy, rue du Bru ou rue Verte, plusieurs fermes et grosses habitations, un four à pain ayant repris du service, des jardins ou des cours intérieures enclos de murs, des toits « à croupettes » ou de jolis détails architecturaux tels que encadrements de fenêtres, croix anciennes, murs de pierre sèche, …

Eléments caractéristiques

• Plusieurs fermes et grosses habitations, un four à pain ayant repris du service, des jardins ou des cours intérieures enclos de murs, des toits « à croupettes » ou de jolis détails architecturaux tels que encadrements de fenêtres, croix anciennes, murs de pierre sèche, …
• L’église Saint-Etienne.
• L’ancienne voie romaine.

En images :

Liste des villages :