Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Tillet

Il s’agit d’une paroisse particulièrement ancienne : vestiges néolithiques (dolmen), gallo-romains (chaussées Bavay Trèves et Reims Cologne), seigneurie, église Saint Ouen probablement d’origine mérovingienne… « nos Tilletois » ne sont pas les premiers à parcourir le village !

Et pourtant, relativement éloigné des voies de communication, il ne s’est guère étendu en traversant les siècles. On le voit conservant son ampleur depuis le dessin des premières cartes. Seules quelques exploitations agricoles supplémentaires ont pris place dans ce paysage.

Des hauteurs côté Est en allant vers Chisogne on le découvre se lovant dans une plaine entre quelques fonds humides et le ruisseau de Rancourt. La rue principale comprend une majorité de maisons mitoyennes en grès, parfois blanchies, bien groupées et reculées par rapport à la chaussée ; schéma relativement peu courant en Ardenne. De nombreux encadrements de briques soulignent les ouvertures.

L’église est très particulière. Reconstruite en 1953, l’architecte Sarlet, de Marloie, a choisi de dissocier église et tour. Cette dernière, assortie à l’église grâce à un alignement d’ouvertures verticales, se situe juste à côté. Sous le porche à 4 arches en plein cintre, on peut admirer d’anciens fonds baptismaux de facture romane, en grès d’arkose, provenant de Vielsalm. En son sommet, une élégante flèche haute et fine, ardoisée, se laisse apercevoir loin dans le paysage.

Eléments caractéristiques

• Église Saint-Ouen
• Centre ancien – village-rue avec usoirs
• Ancien vicinal (RAVEL)
• Fonds humides et le ruisseau de Rancourt.

En images :

Liste des villages :

Laneuville-au-Bois